Tout savoir sur les verres optiques et solaires.

Aide

verres optiques

Il existe aujourd’hui dans le monde de l’optique différents types de verres ophtalmiques. L’évolution continue de la technologie chez les fabricants de verres fait qu’aujourd’hui, nous pouvons adapter un type de verre en fonction de l’utilisation de chaque porteur de lunettes dans son quotidien. De nombreux verriers existent dans le monde, en voici une liste des plus reconnus dont le numéro 1 mondial est français: Essilor, Bbgr, Hoya, Carl Zeiss, Rodenstock, Shamir, Nikon, Seiko

Voici les principaux types de verre:

  • Le verre unifocal ou simple foyer :

Ce verre corrige tous les défauts visuels (myopie, hypermétropie, astigmatisme et  presbytie).

  • Le « verre mi-distance » ou « verre de proximité » ou « verre à profondeur de champ » :

Ce type de verre corrige essentiellement la vision de près et la vision intermédiaire. Ce type de verre permet de voir net sur une distance courte à moyenne (ex : Travail sur ordinateur, activités de bureau, bricolage, etc...).

  • Le verre progressif :

Corrige à la fois la vision de loin, la vision de près et la vision intermédiaire. Il permet de voir net à toutes les distances (ce verre est surtout prescrit lorsque que l’on devient presbyte). C’est une vraie avancée technologique ; il s’adapte parfaitement à toutes les activités du quotidien.

  • Le verre double-foyer :

Il corrige à la fois les visions de loin et de près. Il est reconnaissable grâce à sa petite pastille sur la partie inférieure du verre. Ce type de verre était très utilisé autrefois, il est beaucoup moins aujourd’hui depuis l’invention du verre progressif.

 

Pour rappel :

Vision de près = Distance de lecture  jusqu’à 35 ou 40 cm.

Vision intermédiaire = Distance de vision entre 35/40 cm et 1 mètre environ.

Vision de loin = Distance de vision entre 1 mètre et l’infini.

 

Les différentes matières utilisées pour la fabrication des verres :

  • Le verre organique (ou CR39) :

C’est un verre léger, résistant aux chocs mais il est plus sensible à la rayure. Ce verre a la capacité de pouvoir être coloré. Il peut se fabriquer en différents indices 1.5, 1.6, 1.67 et 1.74. Il protège parfaitement des UV. C’est la matière la plus vendue sur le marché de l’optique.

  • Le verre polycarbonate :

Le verre est beaucoup plus léger et plus mince mais sa force réside surtout dans sa capacité à être invulnérable (10 fois plus résistant que le verre organique). Il offre une protection 100% UV et peut être coloré. Il est idéal pour les activités sportives ou pour les enfants.

  • Le verre minéral :

Celui-ci résiste très bien aux rayures ; il est, en revanche, plus lourd et plus fragile aux impacts. C’est le 1er né dans la fabrication des verres de vue. Le verre minéral est beaucoup moins bien vendu aujourd’hui que les verres organique et polycarbonate.

Aujourd’hui des matériaux plus légers et résistants comme le MR8 ou le Trivex sont apparus. Ils sont surtout utilisés dans certains types de montages nécessitant une matière très robuste (montage percé, nylor, etc..).

 

Les différentes options et traitements pour les verres :

  • Le traitement durci ou « anti-rayure » :

Une couche de vernis est déposée sur la surface du verre le protégeant des agressions extérieures. Ce traitement ralentit l’usure du verre et prolonge sa durée de vie.

  • Le traitement antireflet :

Il augmente la transparence du verre en supprimant les reflets parasites (ex : éblouissements). Ce traitement peut être hydrophobe[i], oléophobe[ii] et antistatique. C’est idéal pour les activités sur écran et la conduite de nuit. De plus, il a un réel avantage esthétique : il sublime le regard.

  • L’option « verre aminci » :

Les personnes ayant une forte correction auront souvent besoin de faire affiner leurs verres pour un maximum de confort. Cette option  aura pour effet de rendre le poids du verre plus agréable et d’améliorer son esthétique.

Il existe différents indices d’amincissement :

En matière organique :

  1. Indice 1.5 : C’est l’indice d’épaisseur de base du verre. Conseillé pour les petites corrections visuelles.
  2. Indice 1.6 : Les verres sont plus minces et plus légers que l’indice 1.5. Conseillé pour les corrections moyennes ou aux porteurs désirant un produit plus performant.
  3. Indice 1.67 : Les verres offrent des performances exceptionnelles en termes de minceur et de platitude. C’est idéal pour les fortes corrections ; il offre un confort et un esthétisme accrus.
  4. Indice 1.74 : C’est le plus plat et le plus mince des verres organiques. Il est recommandé pour les très fortes puissances de verre.

En matière minérale :

  1. Indice 1.5 : C’est l’indice d’épaisseur de base du verre. Destiné aux petites corrections visuelles.
  2. Indice 1.6 : Les verres sont plus minces et plus légers que l’indice 1.5. Il est destiné aux corrections moyennes ou aux porteurs désirant un produit plus performant.
  3. Indice 1.7, indice 1.8 et indice 1.9 : Cet indice est réservé aux puissances extrêmement fortes.


A noter que, dans tous les cas, le but de l’amincissement d’un verre est d’obtenir des lunettes moins lourdes sur le nez et plus confortables au quotidien.

  • La coloration des verres :

Les verres peuvent être teintés de différentes manières en fonction de leurs utilisations. On peut teinter un verre très légèrement par confort ou plus foncé pour la protection solaire. Ces teintes varient sous différents indices de protection allant des catégories 0, 1, 2, 3 ou 4. On peut réaliser des verres teintés unis pour tous les types d’activités au soleil ou des verres dégradés pour un style plus urbain. Les teintes les plus courantes sont le Gris, le Brun et le Vert(G15) mais il existe de nombreuses sortes de coloration (Jaune, Rouge, Bleu, Orange, etc…).

  • L’option «  verre photochromique » ou « verre transition » :

 Le verre fonce au soleil en réagissant aux UV. Cela s’avère pratique pour les personnes qui sont souvent à l’extérieur car le verre s’adaptera en fonction de l’intensité lumineuse et aura pour  fonction de protéger contre l’éblouissement du  soleil. Cette option existe pour les lunettes de vue comme pour les lunettes de soleil. Ce traitement ne réagit pas derrière un pare-brise de voiture car celui-ci absorbe les rayons et empêche le bon fonctionnement du verre.

  • L’option « verre polarisé » ou « verre polarisant » :

Cette option est spécifique aux lunettes de soleil et ne peut donc pas s’appliquer aux de lunettes de vue. C’est un filtre polarisant inséré dans le verre qui permet d’augmenter fortement le contraste et la perception visuelle des verres solaires. Le filtre rend les couleurs plus naturelles. Par ailleurs, il offre une parfaite protection contre l’éblouissement car il atténue tous les reflets sur les surfaces réfléchissantes (ex : neige, eau et pare-brise de voiture). Cette option est adéquate pour la conduite, toutes les activités aquatiques ainsi qu’en montagne.

Ci-dessous un tableau récapitulatif des indices de protection des verres solaires :




[i] Qui évite l’eau.

[ii] Ce procédé permet de rendre la surface glissante et non adhérente aux saletés.




Nos marques

Besoin d'un conseil ? Une question ? Un devis ? 01 42 73 41 72

Prix d’un appel local
Du Lundi au Vendredi 10h - 18h